La vérité sur ce qui nous motive, de Daniel Pink

Autonomie, maîtrise, le sens ! Daniel Pink a fait un ouvrage important sur la motivation intrinsèque !

Préface de l’ouvrage

Tout d’abord un grand merci à Alex le québécois, qui à l’issue d’un Meetup sur le management 3.0 m’a offert et dédicacé ce livre.

Débutons par un état des lieux, les premiers éléments de motivation sont ceux de notre propre survie. Une fois l’espèce pérenne et en expansion, de nouveaux modes de motivation se sont mis en place, récompense et punition, bâton et carotte : management 2.0.

De nombreux exemples sont cités, avec des démonstrations scientifiques. Et puis surprise, des chercheurs ont découvert qu’en récompensant ou punissant une personne pour une tâche qu’elle affectionne, sa productivité diminuait. Voici le cœur du sujet, de l’ouvrage, les motivations extrinsèques ne doivent pas entrer en jeu dans ce qui nous motive. Mais alors, qu’est-ce qui me motive ? qu’est-ce qui vous motive ?

Tout d’abord 4 lettres -issues de recherches américaines des 50’s et 60’s – pour 4 groupes de personnes:

  • Les A qui cherchent le contrôle et qui sont tout le contraire des B.
  • Les X qui pensent que l’intelligence est bornée et les Y qui croient au potentiel.
  • L’auteur en prend alors la liberté d’utiliser 2 nouvelles lettres, I et E: les Intrinsèques et les Extrinsèques. Tout l’enjeu étant de trouver les modes personnels et organisationnels qui permettent de faire passer les individus de E à I, à savoir de se sentir motivé naturellement et non pas uniquement par des motivateurs bâton/carotte.

Nous arrivons donc aux prérequis et aux 3 mots, qui contrairement à Voldemort, méritent d’être mainte fois répétés:

  • Prérequis : payez suffisamment vos employés pour que l’argent ne soit plus une contrainte.
  • Autonomie : concernant les tâches, le temps, l’équipe, la technique.
  • Maîtrise : à travers l’implication, qui débute avec la recherche d’un équilibre (ni trop simple ni trop dur) pour se focaliser sur un état d’esprit d’amélioration continue avec de l’effort et des difficultés à surmonter. Ne jamais oublier que la maîtrise est une asymptote, il est impossible de l’acquérir pleinement.
  • Finalité/sens : pourquoi faire cela, quel en est le discours et à travers quelle mesure.

Il y a une grande part des responsabilités de l’entreprise et de la société dans ce livre, qui ne seront jamais aussi grandes que celle personnelle que nous avons à mettre en place dans notre stratégie pour être motivé, le rester, et accroître notre potentiel.

Bonne lecture

PS : si je n’avais qu’un mot à retenir du livre ce serait « autotélisme », un mot composé de deux racines grecques « αὐτός / autós » (« soi-même ») et « τέλος / télos » (« but ») et signifiant « qui s’accomplit par lui-même ».

http://www.lexiquedumanagement.com/index.php/component/content/article/1-management/1814-autotelisme.html

Leave Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.