Ouvrages sur le ciel nocturne

Ouvrages

Voici quelques références que je recommande aux débutant en astronomie tout comme ceux qui veulent progresser :

  • la carte du ciel hémisphère nord de Stelvision, de Bertrand d’Armagnac,
  • le ciel aux jumelles, de Bertrand d’Armagnac,
  • le petit guide d’observation de la lune, de Jean-Marc Lecleire.
  • le guide du ciel, de Guillaume Cannat, remis à jour chaque année.

Ouvrez les yeux

De nuit, en levant les yeux au ciel, il est fort probable que vous ne voyiez rien, ou pas grand chose.
Bienvenue dans les grandes villes et agglomérations.

Pour voir mieux, allons là où le ciel nocturne est pur, attendons la nuit astronomique, lorsque le soleil passe 18 degrés sous l’horizon.

Vous y êtes ? Parfait.

La grande barre lumineuse qui traverse la terre en biais, surtout en été, c’est la voie lactée (Milky Way en anglais), la partie visible de notre galaxie. Les astres particulièrement lumineux sont sûrement les planètes Venus, Mars, Jupiter, Saturne. Mercure est reconnaissable avec de l’aide.

Repérage

Les planètes sont faciles à repérer, leur course suit ou précède celle du soleil. Elles parcourent ce que l’on appelle le plan de l’écliptique.
Ce plan représente la course perpétuelle du soleil qui passe par les 12+1 constellations zodiacales (incluant le serpentaire, voisin du scorpion).

En ce mois de juin 2018, le soleil est dans les Gémeaux, à son coucher apparaît Venus qui quitte le Cancer pour le Lion. Jupiter est dans la balance. Saturne dans le Sagittaire et Mars dans le Capricorne se lèvent un peu tard, attendons les vacances pour en profiter en fin de soirée.

Le reste du ciel nous est moins connu, bien que Petite et Grande ourse, Cassiopée ou encore Hercule vous soient sans doute familiers.

Catalogue

Complexifions la chose et parlons du catalogue de Charles Messier, le chasseur de comètes, qui sur la fin du XVIIIème catalogua, sans toujours savoir de quoi il s’agissait, nébuleuses, amas d’étoiles et galaxies.

Ce célèbre catalogue Messier est désormais celui des astronomes amateurs. Il permet d’observer parmi les plus beaux objets célestes de l’hémisphère nord.

L’hémisphère sud lui est bien étrange, son ciel est différent et recèle bien des merveilles, tels les petits et grands nuages de Magellan ou encore des amas d’étoiles particulièrement brillant (je n’ai pas eu l’occasion de vérifier de mes propres yeux).

Sortir

Il m’arrive de faire des sorties astronomies, dites moi si cela vous intéresse de me rejoindre.
Attention, il faudra souvent se coucher bien tard (bien tôt ?) en été pour en profiter ou encore attendre l’hiver avec ses nuit longues et froides.
Attention à bien se couvrir pour les sorties à la campagne, même en été la nuit est souvent fraîche.

Aller plus loin

Quelques chaînes YouTube sur le sujet : Astronogeek, Stardust, Hugo Lisoir, Florence Porcel, Aurélien Barrau, Le Sense of Wonder, String theory, 12 parsecs, Science étonnante, Lanterne cosmique.

Bonne aventure du ciel à toutes et tous

Leave Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.